financement

Expositions

2014 // Soutien des expositions de Dan Finsel et de Carter Mull

expensive_friends_2013_2014_01

Carter Mull met les visiteurs face à une installation dense mêlant des peintures, des sculptures lumineuses accrochées au plafond, une vidéo, un dessin mural de 7 mètres de long et des centaines de pages imprimées jonchant le sol. Couleurs criardes, logos, typographie et captures d’écran de boutiques en ligne pour hipsters constituent la minutieuse matière picturale de l’artiste, au moyen de laquelle il interroge le statut et la production des biens de consommation et, par là même, de l’art.

Plus d’informations ici

20120709_rt_finsel_001

Première exposition monographique en Europe de l’artiste américain Dan Finsel (né en 1982, vivant à Los Angeles), Becoming Her, for Him, for Her: Becoming Him, for Her, for She (Becoming Me, for Me, for Me.) pose les bases radicales d’un univers visuel et psychologique intense qui explore de manière décapante et affective mythologies familiales et troubles frénétiques de la personnalité multiple dans le Los Angeles d’aujourd’hui.

Plus d’informations ici

 

2013 // Soutien de l’exposition de Markus Schinwald

ph_f_deval_mairie_de_bordeaux_29

La nef du CAPC est plongée dans l’obscurité. Une gigantesque structure tubulaire en laiton découpe l’espace. Des ciels peints et des portraits retouchés suspendus à des fils métalliques sont comme lancés dans le vide. Les cimaises sont couvertes de Brinjal. Des culbutos jouent aux échecs et des marionnettes d’enfants claquent des fers sur le sol. Un escalier Eiffel en colimaçon relie le sol au plafond, il fait treize mètres de haut. Des grandes tentures éteignent l’architecture, une double projection en miroir du film Orient tourne en boucle et se regarde depuis un imposant banc triangulaire qui coupe la nef en quatre. Un faux plafond perforé tamise une lumière violacée qui descend jusqu’au sol le long d’un tissu qui tournoie . Un personnage assis sur un plongeoir suspendu réagit aux regards qui se posent sur lui. Bienvenue dans le théâtre mécanique de Markus Schinwald. Un espace taillé sur mesure, qui sublime l’architecture du CAPC autant qu’il la prend au piège. 
Les Amis du CAPC soutiennent cette exposition phare.

Plus d’informations sur l’exposition ici

 

2013 // Soutien du cycle des Tables d’Orientation

1-david_lieske_platitude_normale_fig_ii_2013_-_courtesy_of_corvi-mora_london__vi_vii_oslo_0

Les tables d’orientation sont des expositions d’artistes émergents sur un cycle de 3 ans.
Elles donnent le ton sur ce qui se passe actuellement dans le milieu artistique.

Les Amis du CAPC soutiennent ce cycle tout au long de l’année 2013.

Expositions passées en 2013
Raphael Hefti “Nature More”
Philip Newcombe “Pollen”

David Lieske “Platitude Normale”
Pauline Boudry et Renate Lorenz “Aftershow”

Michael E. Smith

 

Ticket Mécène

Garait Leavenworth
 
Première en France, l’opération Ticket Mécène® lancée par le CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux, est une campagne de mobilisation pour l’enrichissement de ses collections publiques. Les visiteurs du CAPC sont invités à devenir acteurs-bienfaiteurs de la collection, établissant ainsi un lien direct entre le citoyen et son musée.

Unique parmi les musées en France, ce dispositif intègre pleinement les nouveaux réflexes du « crowd funding » (financement participatif) dans la sphère artistique et vient s’ajouter aux processus habituels d’acquisition et d’enrichissement des collections.

Elle permet au grand public de s’impliquer directement dans la vie d’une collection.
Le CAPC propose une contribution spéciale de 3 € minimum en complément du billet d’entrée au public à l’accueil du musée.
Avec Ticket Mécène, le visiteur repart avec un morceau symbolique de l’oeuvre et devient généreux bienfaiteur du CAPC. Le visuel de l’oeuvre à l’accueil du musée est composé d’une affiche en « puzzle de magnets ». Chaque visiteur contributeur se voit offrir un magnet, c’est-à-dire un « morceau de l’oeuvre » qu’il peut choisir à sa guise.

Chaque donateur est informé de l’évolution de l’opération par mail (dépassement des seuils symboliques, finalisation de la campagne, prochains rendez-vous). Au terme de la campagne, tous les donateurs, petits comme grands, sont invités à la présentation de l’oeuvre au musée, autour d’un temps de convivialité, conférence, présentation par l’artiste, verre…

En partenariat avec l’association des Amis du CAPC, chaque euro est abondé d’un euro complémentaire, ce qui multiplie l’impact du don par deux.
Cette oeuvre, achetée à la galerie bordelaise Cortex Athletico, participe d’un soutien aux acteurs de la culture du territoire.

Téléchargez le dossier de presse de l’opération Ticket Mécène ici
Plus d’informations ici

Autres actions de soutien

2010 // Financement de la mise en ligne des archives du CAPC dédiées à Jean-Paul Thibeau

Mise en page 1 

En décembre 2007, Jean-Paul Thibeau envisage de laisser en dépôt au CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux une partie de ses archives. Rassemblé dans une malle métallique verte, cet ensemble constitué de carnets à dessin, de photographies, d’animaux naturalisés, de diverses traces, trouvait légitiment sa place à proximité des 30 œuvres de l’artiste appartenant à la collection du CAPC et dans la Bibliothèque qui conserve la trace des nombreuses expositions collectives ou personnelles auxquelles il fut associé de 1974 à 1996.

Mise en page 1

Découvrez ces archives ici

 

2010 // Financement de la mise en ligne des archives du CAPC dédiées à Harald Szeemann

Juillet 2010 Table de décantation en cours d'élaboration

Exposition élaborée à partir d’une sélection des archives du musée, Harald Szeemann : le penseur sauvage témoigne des invitations successives que fit le CAPC à cette personnalité hors norme du monde l’art.

Entre 1986 et 2002, Harald Szeemann profita de ses différents voyages à Bordeaux pour rendre compte de ses nombreuses expériences curatoriales. Les heures d’enregistrements sonores conservées par les archives du musée constituent la trace d’une conférence de 1986 et d’un séminaire de recherche animé entre 1991 et 1992 illustrant son parcours de When attitudes become form : live in your head en 1969, à la Documenta 5 à Cassel en 1972 ou encore Monte Verità – Mountain of Truth à Ascona en 1978. 

Commissaire invité par Jean-Louis Froment en 1993, il conçoit pour la nef du musée l’exposition G.A.S Grandiose, Ambitieux, Silencieux. Les archives photographiques en noir et blanc du montage de cette exposition (clichés de Frédéric Delpech) montrent les différentes étapes de production/création des œuvres. Alors que des photographies en couleur témoignent de l’exposition et des choix d’accrochage caractéristiques d’Harald Szeemann. Un document vidéo prenant la forme d’un portrait filmé et commenté par Harald Szeemann permet de connaître la genèse du projet G.A.S.

En 2002, il effectue un dernier voyage à Bordeaux pour un débat-conférence sur « Les années Art Press » en compagnie de Jean Clair et Catherine Millet, qui a lieu à l’occasion de l’ouverture de l’exposition Les Années 70, l’art en cause.

Il laisse au musée le souvenir d’une personnalité attachante, libre de ses choix, qui à  partir de l’exposition When attitudes become form : live in your head   a résolument changé la manière de regarder l’art et de «faire» des expositions.

Découvrez ces archives ici

 

2009 // Financement de l’installation d’une plaque dédiée aux partenaires du CAPC, à l’accueil du musée